Les différentes types de nageoires caudales

Publié le par Les amis du poisson rouge

Il existe de nombreuses variétés différentes de poissons rouges et la forme de leur nageoire caudale varie.

On peut répartir la forme de ces caudales en deux groupes :

- les caudales simples : ce sont celles des poissons rouges dits "communs" qui peuvent vivre en bassin extérieur.

- les caudales doubles : ce sont celles des poissons rouges dits "de fantaisie" qui doivent vivre en aquarium toute l'année. Certains de ces poissons peuvent toutefois passer la belle saison en bassin selon les régions.


Cet article se propose de décrire et d'illustrer tous les types différents de nageoires caudales.

Voici un peu de vocabulaire : (voir schéma)

- Le pédoncule est la partie terminale, charnue du corps du poisson qui précède la naissance de la nageoire caudale.
- Les nageoires caudales simples sont composées deux deux lobes, un supérieur et un inférieur.
- Les caudales doubles, sont composées de deux hemi - caudales (ou deux caudales simples, si vous préférez) possédant chacune un lobe supérieur et un lobe inférieur.

Illustration sur une comète juvénile :

Image hébergée par servimg.com




Les caudales simples :

- La caudale simple non voilée :  C'est la nageoire caudale non transformée telle qu'on peut la voir sur des poissons rouges sauvages. Elle est simple, avec un lobe supérieur court non voilé et un lobe inférieur court non voilé. Illustration ci dessous :

Image hébergée par servimg.com


- La caudale simple en comète : Cette nageoire caudale se retrouve chez les poissons rouges communs de variété "comète". Cette nageoire caudale est fine et longue, très échancrée entre les deux lobes. Les deux lobes, supérieur et inférieur sont voilés, ce type de nageoire peut devenir très long, même aussi long que le corps du poisson. Illustration ci dessous :

Image hébergée par servimg.com


- La caudale simple voilée :
Cette nageoire caudale ressemble à celle de la comète sauf que l'échancrure entre les deux lobes est moindre. Certaines caudales simples voilées n'ont carrément pas d'échancrure. Ce type de nageoire peut également devenir très long. Illustration ci dessous :

Image hébergée par servimg.com


- La caudale simple "Bristol" :
Cette nageoire caudale simple se rencontre chez certains "Shubunkins" de sélection. C'est une caudale simple, assez échancrée qui possède deux lobes longs plus ou moins renflés. Illustration ci dessous :

Image hébergée par servimg.com


Les caudales doubles :

- La caudale double de type "triple tail" et "pinched tail" : ces caudales sont une transition entre les caudales simples et les caudales doubles. Sur ce type de caudale, les lobes supérieurs sont fusionnés ; il n'y a qu'un seul lobe supérieur, par contre les lobes inférieurs sont bien divisés, il y en a donc deux. La vraie caudale double a deux lobes supérieurs et deux lobes inférieurs. La triple tail et les pinched tails n'ont qu'un lobe supérieur mais deux lobes inférieurs, elles sont à mi chemin entre la caudale simple et la caudale double. cette caudale a commencé sa division mais de façon incomplète. Illustration ci dessous, attention, le schéma est en vue supérieure.

Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com


- La caudale double "fantail" : les deux hémi caudales sont ici bien distinctes, les lobes supérieurs et inférieurs sont séparés par une nette échancrure. Cette caudale est plutôt courte les poissons juvéniles. En vieillissant, la caudale du poisson devient plus longue. Illustration ci dessous, attention le schéma représente la caudale vue par dessus avec les hémicaudales écartées.

Image hébergée par servimg.com


- La caudale double courte : cette caudale présente deux hémi caudales courtes avec les lobes supérieurs et inférieurs séparés par une nette échancrure. Cette caudale est surtout trouvée chez les poissons oeufs. Illustration ci dessous, attention, le schéma représente la caudale vue par dessus avec les hémicaudales écartées.

Image hébergée par servimg.com


- La caudale double "papillon" : cette caudale double se rapproche de la caudale "fantail" mais l'échancrure est moins marquée, la caudale est plus longue, plus voilée, mais plus important, les deux hémi caudales sont très écartées ; vu de derrière cette caudale fait comme un papillon . Illustration ci dessous, attention, la caudale est vue par dessus avec les deux hémicaudales écartées.

Image hébergée par servimg.com


- La caudale double voilée "veiltail" : Aussi appellée queue de voile, cette caudale ne présente pas d'échancrure entre les lobes supérieurs et inférieurs, elle est de forme plus ou moins triangulaire et peut être très longue. Elle est retrouvée chez certains poissons mais plus particulièrement chez une variété selectionnée appellée "queue de voile de philadelphie". Illustration vue par dessus, hémicaudales écartées.

Image hébergée par servimg.com


- La caudale double type "jikin" : caudale très rare, elle n'est présente que chez le jikin, poisson rouge de sélection relativement rare. Cette caudale ressemble beaucoup à la caudale double courte retrouvée chez les poissons oeufs néanmoins elle serait plus échancrée et les deux hémicaudales sont très écartées ; vue de dos elles forment une croix. Illustration vue par dessus, hémicaudales écartées.

Image hébergée par servimg.com


- la caudale "tosakin" : c'est aussi une caudale rare, qui n'est présente que chez le tosakin, poisson rouge de sélection très rare lui aussi. Vue de dessus cette caudale ressemble a un demi cercle dont les extremités se retournent par en dessous. Il n'y a pas d'échancrure ni de séparation entre les hémi caudales. Illustration vue par dessus.

Image hébergée par servimg.com


Voici donc présentées les différentes caudales que l'on peut trouver chez les poissons rouges. Notez tout de même que chez certains poissons, on pourra trouver des nageoires caudales intermédiaires par exemple à mi chemin entre le fantail et le veiltail.

La forme de la  nageoire caudale peut aussi évoluer au cours dela croissance du poisson, aussi, si vous n'arrivez pas à distinguer quel type de caudale possède votre poisson, attendez qu'il grandisse un peu, l'identification sera plus aisée quand le poisson sera mature.


Pour en savoir plus, en discuter ou poser des question, je vous donne rendez vous sur le forum "Les amis du poisson rouge" !

auteur et schémas : mkdeo

Publié dans Les poissons rouges

Commenter cet article